management visuel connecté

Management visuel connecté ou non-connecté : lequel choisir ?

  • 0
  •  0

Sur le marché du management visuel, les solutions sont nombreuses. Il est donc parfois difficile de trouver celle qui vous convient le mieux. Revenons sur une caractéristique clé pour votre choix : la connexion au système d’information (SI). En avez-vous réellement besoin ? C’est avant tout une question d’objectifs et d’utilisation de votre solution de management visuel. Nous faisons le point.

Solution non-connectée : pour quelle utilisation ?

management visuel digitalVous opterez pour une solution de management visuel non connectée au SI avant tout pour des besoins ponctuels. Un atelier en interne, un brainstorming… ces évènements ne nécessitent pas forcément de récupérer des données déjà existantes. Au contraire, dans ces moments-là, vous recherchez avant tout à écrire des idées sur un écran afin de les synthétiser. De simples post-it numériques pourront faire l’affaire.

Par ailleurs, les outils de management visuel non-synchronisé au SI sont flexibles. Vous choisissez les données à afficher au moment du workshop. Vous avez fait une erreur et souhaitez la rectifier ? Quelques secondes suffisent.  Généralement, ces solutions ne nécessitent pas d’impliquer le service IT dans leur mise en place. Vous êtes donc totalement autonome face à votre logiciel.

Si vous choisissez une solution non synchronisée, vous devez cependant prendre en compte certaines limites. Il vous sera difficile de revoir vos méthodes de management sur le long terme. En effet, ce type de solution s’adapte moins aux affichages permanents dans vos locaux.  Aller chercher les données dans les bons fichiers et les ressaisir dans le logiciel de management visuel va très vite devenir chronophage pour vos équipes et la démotivation se faire ressentir. Les informations ne seront donc pas mises à jour régulièrement, ce qui entraînera une perte de qualité de l’information et une diminution de la fiabilité.

En conclusion : parfait pour une utilisation ponctuelle avec toutefois une certaine préparation en amont, mais certainement pas un levier pour manager autrement comme le management visuel connecté.

Solution connectée : pour quelle utilisation ?

industrie 4.0 et management visuelAu coeur de la digital workplace, ou de l’industrie 4.0, l’enjeu est d’exploiter les données déjà existantes grâce aux diverses solutions logicielles présentes sur le marché.  Dans ce cas-là, l’objectif est d’instaurer le management visuel sur le long terme dans votre entreprise, et ainsi offrir un outil de pilotage de l’activité à vos opérationnels, privilégiez une solution connectée au SI. Dans ce type de logiciels, vos données seront récupérées automatiquement depuis vos logiciels et systèmes, au sein des fichiers déjà créés par votre équipe (ou d’autres équipes de votre entreprise). Vous ne perdrez plus de temps à ressaisir des données, ce qui évite également les éventuelles erreurs de saisie, et vos data sont fiables. Les indicateurs affichés en permanence à la vue de vos collègues sont mis à jour en temps réel. Les écrans tactiles deviennent alors un outil d’un nouveau type de management : celui de la digital workplace ou de l’industrie 4.0. Vous entamez une réelle transformation digitale dans votre entreprise. Celle-ci a donc une vocation plus pérenne.

Mais attention : si vous penchez pour cette typologie de logiciels, vous devez tenir compte de sa mise en place. Souvent des profils IT doivent être impliqués dans le projet. En effet, ils seront plus à même de connecter la solution aux différents logiciels que vous possédez déjà comme Microsoft Office 365, Salesforce ou votre ERP. De plus, nous parlons ici de management opérationnel, il y a donc un projet à construire. L’architecture de votre premier écran nécessitera donc quelques workshops entre plusieurs de vos collaborateurs et l’IT. Bien que plus longue à mettre en place, cette solution offre un avantage non négligeable en termes de pérennité en supprimant le besoin de nourrir quotidiennement en data le logiciel. Tous les départements de votre entreprise pourront l’adopter facilement.

Conclusion : le management visuel connecté est plus long à mettre en place et nécessite une vraie réflexion de transformation digitale, mais est un vrai vecteur de management et de collaboration modernes au sein de l’entreprise.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Comment vous tromper dans le choix de votre outil de management visuel digital en 7 leçons ?

Pingview & Planner (Office 365)

Pingview & Yammer (Office 365)

Affichage Excel sur écran

Créer un wallboard SQCD avec PingView et Trello

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de